> Missions
D’une mission d’opérateur foncier agricole à une mission d’opérateur foncier rural, les missions des Safer ont évolué avec les évolutions des espaces ruraux et des politiques rurales:

1960 : Création des Safer avec une mission agricole et forestière.  Réorganisation des exploitations pour une agriculture plus productive.

1962 : Droit de préemption dans un but d’intérêt général pour installer un agriculteur, restructurer une exploitation.

1970 : Les Safer commencent à intervenir en faveur de l’aménagement du territoire, pour faciliter l’implantation des grands ouvrages linéaires

1980 : Accompagnement des collectivités dans leurs politiques d’aménagement en constituant des réserves foncières. Entrée des conseils généraux au sein des conseils d’administration des Safer.

1985 : Assistance aux communes de montagne dans leurs politiques foncières (débuts du concours technique).

1989 : Fusion de la SAFE (départements de l’Aube et de la Haute-Marne) et de la Safer Champagne-Ardenne (départements des Ardennes et de la Marne).

1990 : Réorientation de biens agricoles vers des usages non agricoles en vue de favoriser le développement rural et la protection de la nature et de l'environnement. Composition des conseils d’administration des Safer : un quart au moins des membres représentent les collectivités territoriales.
Extension de la possibilité d'un concours technique de la Safer auprès de toutes les collectivités locales et leurs établissements publics (appui à la politique foncière locale).
Création des conventions de mise à disposition (CMD) : gestion temporaires des terres d'un propriétaire par une Safer.


1999 : Acquisition de biens ruraux pour contribuer au développement local. Elargissement des missions des Safer à la protection de l’environnement. Un 8ème objectif de préemption permet aux Safer de préempter en faveur de la protection de l’environnement. Elles concourent à la transparence du marché foncier rural (barème indicatif de la valeur vénale des terres agricoles, observatoires des dynamiques territoriales).

2000 : Création du Bureau d’Etudes E3C à la Safer Champagne-Ardenne.

2005 : Renforcement de la présence des collectivités au sein des conseils d’administration des Safer (un tiers des membres).
Appui aux départements dans la protection des espaces agricoles et naturels périurbains.

2006 : Information des élus sur les mouvements fonciers de leur commune.
ghfghfghfghfghfhgfghfghfghfghfghfghfghfghfghffhgfghfgh